Vers la page d'accueil plan du site liens utiles bibliographie
Outils agricoles Techniques culturales Thèmes transversaux
Accueil > Outils agricoles > Récolte > Arracheuse de pommes de terre
 
Arracheuse de pommes de terre
 
Défaneuse thermique
Défaneuse thermique "Indra"
(Source : Moreau)
 
arracheuse-chargeuse
Arracheuse-chargeuse
(Source : Moreau)
 
Fonction
Le terme d'arracheuse est désigné pour parler de l'ensemble des outils de récolte des tubercules. Les chantiers de récolte nécessitent l'utilisation succesive ou combinée de différentes machines effectuant arrachage, tamisage, effanage, triage et chargement.
Les étapes de la récolte

Effanage préalable

Avant d'entreprendre la récolte des tubercules, un défanage préalable est indispensable pour faciliter les opérations ultérieures d'arrachage, notamment pour éviter les problèmes de bourrage. Ce défanage (=destruction des parties aériennes ou fanes) peut être réalisé par voie chimique avec un pulvérisateur, par voie mécanique à l'aide d'un broyeur de fanes, ou encore par voie thermique.

Arrachage

Le système d'arrachage découpe les butes dans lesquelles se trouvent les tubercules et les dirigent vers les organes de tamisage. La découpe et le soulèvement de la bute s'effectuent grâce à des coutres circulaires latéraux et un soc horizontal. Un tambour ou diabolo situé en amont du soc roule sur la bute pour faciliter le transfert de la terre vers le dispositif de tamisage.

Tamisage

La bute soulevée par le soc est réceptionnée par des convoyeurs à chaînes et barreaux qui tamisent le mélange sous l'effet de secousses: les tubercules (et les mottes) sont retenues alors que les particules de terre retournent au niveau du sol.

Effanage final

L'effanage final peut être réalisé par un tapis roulant incliné, munis de doigts en caoutchouc, qui retient les fanes et les rejette au sol par l'arrière, alors que les tubercules descendent le tapis pour rejoindre le dispositif de triage.
Il peut également être effectué par un rouleau lisse de faible diamètre placé après la chaîne de tamisage et tournant en sens inverse.

Triage

Cette opération consiste à séparer les tubercules des mottes de terre, qui étant de densité et forme voisines n'ont pas pu être séparées par le tamisage. Le système de triage peut se présenter sous la forme :

  • d'un déterreur composé de rangées de rouleaux, d'écartement réglable, entre lesquelles passent les mottes et les pierres,
  • d'un tapis incliné à tétines : les mottes et les pierres se coinçant entre les doigts remontent le tapis en rotation et sont envoyés vers un couloir à déchets, alors que les tubercules, plus lourds, roulent jusqu'en bas du tapis.

Ce dispositif peut en outre comporter une table de visite qui permet à un ou plusieurs opérateurs d'éliminer manuellement les éléments indésirables.

.

Système de chargement

Le chargement peut s'effectuer de 2 façons :

  • réception en trémie : une trémie intégrée à l'arracheuse est vidée régulièrement vers une remorque ou des caisses-palettes par l'intermédiaire d'un convoyeur,
  • évacuation simultanée : au fur et à mesure de l'arrachage, la récolte est déversée dans une remorque avançant en parallèle.

 

Principales machines de récolte des tubercules

Arracheuses simplifiées

Tractées (1 ou 2 rangs) ou automotrices (2 à 4 rangs), elles réalisent l'arrachage, le tamisage et le chargement, mais étant dépourvues de table de visite, elles nécessitent que le triage soit effectué dans un poste de fixe de l'exploitation.

Arracheuses combinées

Tractées ou parfois portées (1 ou 2 rangs), elles assurent l'ensemble des opérations élémentaires (y compris le triage)

Arracheuses-aligneuses

Elles réalisent l'arrachage et le nettoyage, puis rejettent les tubercules en ligne sur le sol derrière elles.

Arracheuses-débardeuses

Elles arrachent, nettoient et chargent les tubercules dans une remorque avançant en parallèle.

Arracheuses-chargeuses

Elles arrachent, nettoient et stockent les tubercules dans une trémie devant être vidangée régulièrement.

Arracheuses automotrices

Tous les organes de récolte sont rassemblés sur un châssis automoteur, l'effaneuse étant positionné à l'avant du tracteur.


Dernière mise à jour le : 2/05/12 - Auteurs et crédits - AgroParisTech