Vers la page d'accueil plan du site liens utiles bibliographie
Outils agricoles Techniques culturales Thèmes transversaux
Accueil > Outils agricoles > Récolte > Moissonneuse-batteuse
 
Moissonneuse-
batteuse
 
Moissonneuse-batteuse
(Photo : Massey-Fergusson)
Moissoneuse-batteuse Claas
(Schéma : Claas)
 
Fonction
La moissonneuse-batteuse sert à récolter les céréales et les oléoprotéagineux. Elle réalise automatiquement et simultanément la coupe des inflorescences, le battage des grains et leur nettoyage pour les extraire des enveloppes. Les moissonneuses-batteuses sont automotrices et la puissance du moteur varie généralement de 200 à plus de 300 Ch. La caractéristique essentielle d’une moissonneuse-batteuse est son débit horaire (de 80 à 250 Q/Ha).
Eléments constitutifs

les éléments de base

Une moissonneuse-batteuse (cf. schéma de fonctionnement légendé) comprend:

  • un système de coupe (barre de coupe, releveurs, diviseurs, rabatteur, vis d'alimentation)
  • un système de battage (batteur, contre-batteur, auge à pierres, tire-paille)
  • un système de séparation et de nettoyage (secoueurs, table à grains, caisson de nettoyage
  • un système de stockage (trémie)

les équipements complémentaires

  • broyeur de paille : situé à la sortie des secoueurs, ce rotor à axe horizontal muni de couteaux et contre-couteaux, hache la paille avant de l'éparpiller.
  • éparpilleur de paille : situé à l’arrière des secoueurs, ce rotor à axe vertical disperse les restes de tiges et d’inflorescences, pour faciliter leur enfouissement ultérieur.
  • becs cueilleurs à maïs : ils remplacent la table de coupe, et permettent de cueillir uniquement les épis en laissant les tiges sur place. Le batteur a donc un bien moindre volume de matière à traiter. Ces récolteuses de maïs grains sont appelées "corn-sheller". Des "corn-pickers" peuvent également être utilisés pour la récolte d'épis non égrainés (mais cette méthode tend à disparaître).
  • équipement de récolte des oléo-protéagineux : modifications du rabatteur et présence de plateaux adaptés pour le tournesol (limitant la perte de têtes) ; diviseurs coupants et table de coupe rallongée pour le colza (limitant la perte de graines).
Innovations technologiques

Pour assurer les grands débits des machines modernes, différents dispositifs ont été mis au point:

  • les séparateurs rotatifs (tambours placés à la suite du tire-paille) équivalent presque à un enchaînement de plusieurs systèmes de batteurs/contre-batteurs;
  • les secoueurs rotatifs : ces rotors disposés au dessus des grilles améliorent la séparation ;
  • le battage flux à axial ("axial flow") : le batteur est disposé dans le sens longitudinal; les organes récoltés sont ainsi obligés de parcourir toute la longueur du batteur en suivant un pas hélicoïdal, ce qui accroît l'efficacité du battage. Ce système, broyant énormément la paille, n'est utilisée que dans les exploitations ou la paille n'est pas pressée.
Réglages

En fonction du type de récolte, on peut agir sur différents paramètres :
- Hauteur de coupe;
- Ecartement batteur/contre-batteur et vitesse de rotation du batteur;
- Grilles interchangeables ou bien à ouverture réglable que l'on adapte à la taille des graines;
- Puissance de ventilation.


Dernière mise à jour le : 2/05/12 - Auteurs et crédits - AgroParisTech