Vers la page d'accueil plan du site liens utiles bibliographie
Outils agricoles Techniques culturales Thèmes transversaux
Accueil > Outils agricoles > Traction > Tracteur à chenilles
 
Tracteur à
chenilles
 
Chenillard Challenger
Tracteur à chenilles Challenger MT800 (Photo : Challenger)
Eléments constitutifs d'une chenille
Eléments composant une chenille
(Photo : M. Sorin)
 
Utilisation
Le chenillard, muni de chenilles caoutchoutées en guise d'organes de propulsion, a été conçu pour diminuer le tassement du sol et parcourir les terrains vallonnés. En augmentant considérablement la surface de contact avec le sol, il génère une meilleure répartition du poids du tracteur et offre donc une très bonne adhérence, ce qui limite les problèmes de glissement sur les terrains de faible portance.
Eléments constitutifs d'une chenille

tuiles

Pièces métalliques munies de barrettes et articulées entre elles pour former la bande de roulement. Les chenilles pour usages agricoles sont généralement disponibles en 3 largeurs (699, 762 ou 914 mm).

Barbotin-moteur

Reliée aux tuiles par l'intermédiaire d'une chaîne, cette roue à dents ou pignons est responsable de l'entraînement de la chenille.

Roue de tension

Positionnée à l'opposé du barbotin-moteur, cette roue tourne librement et maintien la tension de la chenille.

Roues centrales

Développées sur les machines récentes, ces roues semi-suspendues indépendantes, permettent aux chenilles d'épouser parfaitement la géométrie du terrain et de limiter l'impact des dénivellations.


Dernière mise à jour le : 2/05/12 - Auteurs et crédits - AgroParisTech