Vers la page d'accueil plan du site liens utiles bibliographie
Outils agricoles Techniques culturales Thèmes transversaux
Accueil > Outils agricoles > Traitement et fertilisation > Distributeur d'engrais
 
Distributeur
d'engrais
 
Distributeur d'engrais
Distributeur d'engrais "Rotaflow"
(Photo : Vicon)
Schéma d'un distributeur centrifuge
(Schéma : Burel-Sulky)
 
Fonction
Les distributeurs d'engrais permettent d'épandre une quantité déterminée d'engrais solides sur une partie (épandage localisé) ou plus souvent sur la totalité (épandage généralisé) de la parcelle.
Eléments constitutifs
Les éléments de base de tout distributeur d'engrais sont :
  • un système de liaison avec le tracteur, les distributeurs pouvant être portés, semi-portés ou traînés,
  • une trémie dans laquelle sont stockée les particules d'engrais,
  • un système de distribution assurant la répartition de l'engrais sur le sol. Pour rester constant, le débit d'épandage doit être proportionnel à l'avancement, grâce à un entraînement à partir d'une des roues du distributeur d'engrais.
  • un système de transfert et des organes de sortie sont présents sur certains types de distributeurs
Les différents types de distributeurs d'engrais et leur mode de fonctionnement

Distributeurs d'engrais centrifuges

Ce sont les appareils les plus utilisés (pour l'épandage généralisé) en raison de leur faible coût, leur simplicité et leur bon rendement. En revanche ils sont assez délicats à régler précisément. Ils sont généralement portés (capacité de la trémie : 400 à 2000 L) ou semi-portés (capacité de la trémie: jusqu'à 10 000 L).

En sortant de la trémie, les particules d'engrais percutent 1 ou 2 disques à palettes en rotation rapide qui les projettent par force centrifuge. L'alimentation des organes de distribution se fait soit par gravité, soit par vis à entraînement hydraulique ou encore par un tapis commandé par une roue roulant au sol. Le mouvement des disques (en sens inverse) est généralement assuré par la prise de force.

L'agriculteur peut agir sur :

  • le débit : en modifiant l'ouverture de la trappe de dosage, ou bien en faisant varier la vitesse de rotation des vis ou des tapis d'alimentation.
  • la largeur du travail : en changeant la hauteur et l'inclinaison des disques, l'orientation des palettes des disques, le point d'arrivée de l'engrais sur les disques.

Afin d'étalonner précisément l'appareil à chaque changement d'engrais, des kits de contrôle sont disponibles et permettent de vérifier le débit réel et la largeur d'épandage.

Distributeurs d'engrais pneumatiques

Ils peuvent être portés, semi-portés (capacité de la trémie : 600 à 800L) ou traînés (capacité pouvant s'élever à 6000L). Ces appareils sont plus chers et plus délicat d'entretien, mais offrent une grande précision de dosage même sur de grandes largeurs et quelles que soient les qualités de l'engrais.

Les granulés d'engrais sont entraînés par un courant d'air jusqu'à des diffuseurs au niveau desquels ils sont répartis sur le sol. Le système de distribution est constitué de rouleaux à ergots qui introduisent précisément la dose d'engrais dans chaque tube de transport. A travers ces tubes, distants de 0.25 à 1.50 m et disposés parallèlement sur la rampe, le produit est transporté par un flux d'air produit par une turbine et est acheminé jusqu'aux orifices de sortie appelés diffuseurs.

L'agriculteur peut régler :

  • le dosage de l'engrais (action sur la vitesse de rotation des cylindres doseurs),
  • le débit du ventilateur (action sur un volet d'obturation),
  • l'orientation des déflecteurs constitutifs des diffuseurs (vers le haut ou le bas)

Distributeurs localisateurs d'engrais

En adaptant des manchettes de localisation sur les diffuseurs, les distributeurs classiques pneumatiques peuvent être utilisés pour une fertilisation localisée. Ils apportent les engrais en surface, en bandes continues à quelques cm des plantes. Les distributeurs localisateurs peuvent également être utilisés combinés avec un semoir en ligne classique ou un semoir de précision. Dans ce cas, une ou deux trémies sont reliées au semoir et alimentent chaque ligne de semis par les tubes de descente.


Dernière mise à jour le : 2/05/12 - Auteurs et crédits - AgroParisTech