Vers la page d'accueil plan du site liens utiles bibliographie
Outils agricoles Techniques culturales Thèmes transversaux
Accueil > Outils agricoles > Travail du sol > Rouleaux
 
Rouleaux
 
 
 
Rouleau lisse
(Schéma : ITCF)
Rouleau squelette
(Schéma : ITCF)
Rouleau croskill
(Schéma : ITCF)
Rouleau étoile
(Schéma : ITCF)
 
Utilisation
Ces équipements sont entièrement dédiés à la préparation des lits de semences (à une exception près, le roulage des jeunes céréales ou des prairies pour favoriser le tallage). Ils agissent de façon très superficielle sur les sols, qu'ils tassent légèrement (on parle de rappuyage du lit de semences), tout en complétant l'action de fragmentation des mottes en surface. 

A l'heure actuelle, les rouleaux sont rarement employés seuls : ils sont associés aux autres outils de préparation superficiels. Les rouleaux sont utilisés depuis très longtemps, sous des formes diverses. Au début de la motorisation, ces instruments ont simplement été attelés au tracteur : les types utilisés actuellement sont donc directement hérités de ceux employés du temps de la traction animale ; quelques modifications ayant simplement été apportées au bâti pour adapter ces matériels aux vitesses d'avancement élevées et aux grandes largeurs.
Les objectifs
La diversité des formes et des poids des rouleaux s'explique par la complexité des problèmes à résoudre. Il faut en effet :
  • tasser légèrement le sol (pour améliorer le contact terre graine, favoriser les remontées d'eau par capillarité et éviter un assèchement trop rapide de la surface),
  • le niveler (pour faciliter la récolte lorsqu'il faut que la barre de coupe passe très près du sol),
  • parfaire l'action des outils précédents en diminuant la taille des mottes en surface tout en triant mottes et terre fine. Le tout en évitant les bourrages.
Comme pour toute action contribuant à la préparation des lits de semences, il faut adapter ces objectifs aux risques liés à la nature du sol et du climat (risque de dessèchement trop rapide du lit de semences, risque de formation d'une croûte de battance), aux exigences particulières de la culture à implanter ainsi qu'à la nature de la culture précédent.
Les différents types

Les rouleaux lisses

Ils sont alors constitués d'un ou plusieurs éléments appelés billes, fabriqués en tôle de 5 mm, éventuellement remplis d'eau pour les alourdir. Lorsqu'on veut éviter de trop aplanir le sol, on utilise un rouleau de ce type dont la surface est ondulée. Les rouleaux culti-tasseurs (cultipackers en anglais) sont constitués de l'assemblage de 2 rouleaux, portant chacun des disques en fonte, parfaitement jointifs de 30 à 40 cm de diamètre. Les disques du rouleau avant sont plus grands que ceux de l'arrière et légèrement décalés par rapport à ceux-ci (d'une demi-largeur de rouleau) : ainsi les disques placés à l'arrière tassent la partie du sol qui n'a pas été touchée par les disques placés à l'avant. Le travail de fragmentation s'effectue par poinçonnement sur l'arête vive du disque. Lorsque la fragmentation des mottes s'avère particulièrement difficile, on peut utiliser deux trains de disques différents : lisses à l'avant, crénelés à l'arrière.

Les rouleaux squelettes

Ils comportent de nombreux éléments, minces et non jointifs : les mottes sont donc écrasées par effet de poinçonnement sur l'arête de ces éléments et par écrasement entre eux. Conçus sur un principe analogue, les rouleaux spiralés sont formés d'une spire d'acier continue. De même, les rouleaux cages ("cages roulantes") sont constitués d'un bâti servant de support à des barres crénelées disposées en hélice.

Les rouleaux croskill

Ils sont formés de disques en fonte montés sur un même arbre, un grand disque (60 cm) étant encadré de deux disques plus petits (40 à 50 cm de diamètre). Ainsi deux disques successifs ont toujours un diamètre différent et tournent à des vitesses angulaires différentes : les mottes sont alors laminées entre les disques. De plus ce dispositif assure un certain auto nettoyage de l'outil. Chaque disque est crénelé sur sa périphérie et ses faces latérales, pour un meilleur écrasement des mottes. Ce type d'engin, utilisé pour la fabrication des lits de semences, exerce donc un effet d'émiettement très important. Les croskillettes sont conçues sur le même principe, mais sont plus légères et les disques sont de plus petit diamètre (20 à 35 cm); Elles permettent de tasser légèrement le lit de semences sans trop faire de terre fine. De plus, les pièces travaillantes tournant plus vite que celles d'un croskill, les projections exercent un effet de triage plus significatif.

Les rouleaux étoile (herse norvégienne)

Ils sont constitués de deux ou trois arbres sur lesquels sont montées des étoiles en fonte (diamètre 25 à 40 cm) tournant librement sur leur axe et s'emboîtant en hélice de manière à s'enchevêtrer pour évier les bourrages et pratiquer un véritable auto-nettoyage de l'outil.


Dernière mise à jour le : 2/05/12 - Auteurs et crédits - AgroParisTech