Vers la page d'accueil plan du site liens utiles bibliographie
Outils agricoles Techniques culturales Thèmes transversaux
Accueil > Techniques culturales > Travail du sol > Décompactage
 
Décompactage
 
 
 
 
 
 
 
Définition
Le décompactage est une technique de travail du sol profond, sans retournement qui se distingue du sous-solage par une profondeur de travail inférieure (qui ne dépasse pas le fond de labour). On peut réaliser un décompactage à l'aide d'outils non animés à dents (cultivateur lourd) ou à disques (charrue à disque) et d'outils animés par la prise de force du tracteur (cultivateurs rotatifs à axe horizontal). La profondeur de travail (qui peut atteindre 30 cm), ainsi que l'intensité de la fragmentation, varient suivant l'outil utilisé.
Objectifs visés
Le décompactage a essentiellement pour fonction d'ameublir l'horizon travaillé (de détruire les volumes de sol compactés lors de la culture précédente, en particulier à l'occasion des récoltes), sans retournement ni enfouissement, pour maintenir la matière organique à la surface du sol.
Raisonnement de la technique

En général, on cherche à fragmenter suffisamment le sol tout en évitant les bourrages (de terre ou de résidus) le tout sans trop perturber le nivellement du sol.

Le décompactage, n'est pas, en général, une opération systématique, réalisé tous les ans avant chaque culture : l'observation de l'état de compacité du sol permet de décider de l'opportunité de ce type d'intervention. Dan certains cas, on limite l'intervention aux zones de la parcelle cultivée qui sont le plus tassées (passages de roues de traitement, tournières, par exemple).

Choix de l'outil et réglages

Il faut, pour fragmenter correctement le sol, éviter d'intervenir en conditions trop humides, surtout lorsqu'on utilise des outils à dents droites. Les outils à dents obliques (dents de type « Michel », qui soulèvent le sol en même temps qu'ils le fendent), ont une action plus efficace que les outils à dents droites. Les problèmes de bourrage sont réglés par l'écartement et le nombre de dents montées sur le bâti. Enfin, le problème de nivellement est résolu en général par l'emploi de rouleaux placé à l'arrière de l'outil. La profondeur de travail dépend de l'observation préalable qui décide de l'opportunité du décompactage. Enfin, le choix d'un outil traîné (chisel lourd ou décompacteur à dents obliques) ou animé dépend de la résistance mécanique du sol au moment de l'intervention. En sol résistant, on préfèrera un décompacteur lourd ou un outil animé plutôt qu'un chisel.


Dernière mise à jour le : 2/05/12 - Auteurs et crédits - AgroParisTech