Vers la page d'accueil plan du site liens utiles bibliographie
Outils agricoles Techniques culturales Thèmes transversaux
Thèmes transversaux > Agriculture de précision > L'interprétation
 
L'interprétation
 
Le N-tester permet de lire le statut azoté d'une culture d'après sa réflectance dans le rouge et le proche infra-rouge.
Le dispositif peut être installé sur la cabine d'un tracteur.
 
 
Comment interpréter l'information spatialisée ? Exemple de la fertilisation azotée.
Il s'agit de mobiliser les informations disponibles pour effectuer un diagnostic agronomique sur l'hétérogénéité spatiale et construire des stratégies de modulation. 
La modulation directe
Il s'agit d'utiliser les informations sur la culture en cours et l'hétérogénéité pour piloter la fertilisation azotée au plus juste. 

l'hydro-N-tester, conçu par le groupe Norsk Hydro est utilisé pour mesurer la teneur en chlorophylle et en déduit une estimation du besoin d'azote en temps réel. 

L'appareil capte la lumière réfléchie par les parties vertes de la culture et traduit instantanément cette information en niveau de stress azoté pour les plantes. L'ordinateur du tracteur commandera en temps réel le modulateur installé sur l'épandeur au fur et à mesure que le tracteur avance en fonction des besoins à un endroit précis de la parcelle.

Le programme FarmStar utilise la télédétection :

Les limites :

Ces méthodes présentent comme principales limites leur coût de mise en ouvre, l'empirisme des relations et le risque de confusion d'effets.
Par exemple, dans le cas de la modulation du deuxième apport d'azote sur un blé, estimé d'après sa réflectance (Hydro N-Sensor, service FarmStar), les indicateurs radiométriques utilisés pour définir un stress azoté peuvent réagir à d'autres stresses (hydrique, maladies, etc.). Pour limiter au maximum ces erreurs, il est nécessaire de croiser les différentes sources d'information sur la parcelle.

...en savoir plus
La modulation indirecte
Il s'agit d'exploiter toutes les informations recueillies les années précédentes pour construire la modulation de l'année suivante. L'agriculteur doit effectuer un zonage de la parcelle à partir de la carte des sols. Carte géologique, photo aérienne, carte de résistivité, etc. peuvent servir à repérer les sous-ensembles homogènes. Sur chaque zone considérée comme homogène, l'itinéraire technique est raisonné en utilisant les outils classique (méthode du bilan, etc.)
Apport des modèles de culture

La recherche agronomique travaille actuellement sur l'utilisation de modèles de culture à l'échelle intra-parcellaire pour rendre compte de l'effet de l'hétérogénéité du milieu sur le fonctionnement de la culture. Les deux documents joints illustrent le type de travaux réalisés à ce sujet. 


Dernière mise à jour le : 2/05/12 - Auteurs et crédits - AgroParisTech